Campagne

Gaia confond abattage rituel et déportation

Lundi 14 octobre 2013 par Nicolas Zomersztajn

 

La dernière campagne de Gaia, l’association belge de défense des animaux, diffusée sur les ondes de radios nationales assimile l’abattage rituel à une rafle précédant la déportation d’êtres humains avant l’extermination. Un nouvel exemple d’anthropomorphisme qui conduit les militants de Gaia à banaliser le crime de génocide.

En écoutant le dernier spot radio de l’association belge de défense des animaux, Gaia, on pourrait croire qu’on évoque le sort tragique d’une population en voie d’extermination. On songe également au témoignage d’un rescapé de génocide décrivant la rafle qu’il a subie avant d’être envoyé vers un centre de mise à mort.

Voici ce qu’on peut entendre en moins d’une minute : « Ce matin tôt, on dormait encore. C’est le claquement des portières qui m’a réveillé. Puis, ils se sont mis à nous crier dessus dans cette langue que personne ne comprend, en nous poussant dans un camion. En route, j’ai vite vu qu’on ne suivait pas le chemin de d’habitude, c’était plus long. Le camion a fini par s’arrêter devant un bâtiment froid, mais puant. On est tous entassés maintenant. Ça fout les jetons. Les cris, l’odeur et tout ce rouge qui coule par terre. Je sais bien comment tout cela va se finir. D’ailleurs, je ne suis pas naïf, mais qu’est-ce que je peux faire maintenant à part attendre qu’il vienne me chercher, lui là avec son couteau et son tablier de moins en moins blanc ».

Détrompez-vous, il n’est pas question d’êtres humains. Ce spot est censé décrire le chemin qu’emprunte une bête pour être abattue rituellement par les Juifs et les musulmans, c’est-à-dire par égorgement et sans étourdissement préalable.

Et le spot de conclure par l’annonce suivante : « Sans étourdissement, les animaux sont conscients de ce qui leur arrive dans les abattoirs. Chers politiques, évitez-leur la peur et la douleur de l’égorgement à vif. Faites évoluer la loi et imposer l’étourdissement avant l’abattage rituel. Plus d’infos, sur www.gaia.be ».

On sait depuis longtemps que Gaia recourt à des modes d’actions chocs. On sait aussi que son amour démesuré des animaux l’a souvent conduit à promouvoir un anthropomorphisme sans limites. Et la comparaison avec une rafle et un processus génocidaire illustre parfaitement les méthodes controversées de cette association de défense des animaux.

Personne n’ignore la souffrance des bêtes avant leur mise à mort en abattoir. Les citoyens, les responsables politiques et religieux en sont conscients. C’est la raison pour laquelle un débat serein vaut mieux qu’une campagne choquante et susceptible de stigmatiser à nouveau les Juifs et les musulmans pratiquants, assimilés cette fois-ci à des bourreaux auteurs du pire des crimes.

Ne manquez pas ce 18/10/2013 à 18h25 sur Télé-Bruxelles, dans l'émission #M, le débat animé par Jean-Christophe Pesesse sur la polémique suscitée par la campagne de Gaia, avec Nicolas Zomersztajn, rédacteur en chef de Regards et Ann De Greef, directrice de Gaia.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Hen-France DeoKagan - 15/10/2013 - 13:15

    GAIA ne peut obliger la terre entiere a devenir vegetarien et en plus de cela GAIA nous fait passer pour des personnes cruelles et sans coeur, prets a mettre a mort les animaux de la consommation de la meme maniere que celle dont les allemands mettaient les juifs et autres detenus des camps, a mort...
    C'est une HONTE

  • Par Jean-Christophe... - 15/10/2013 - 13:29

    Récupération, amalgames et raccourcis, ce spot est ahurissant...

  • Par Marc et Martine - 15/10/2013 - 13:35

    Nous sommes vraiment choqués depuis le début par cette publicité. Nous en avons parlé à plusieurs personnes autour de nous mais ne savions pas comment nous manifester, voilà qui est fait. C'est tout simplement scandaleux, et la comparaison avec les rafles nazies nous est directement venu à l'esprit. Comment est-ce possible d'autoriser une telle publicité ! Nous avons une sensibilité exacerbée à ce propos, mais nous avons été parcourus de frissons tellement la comparaison était frappante et inévitable !!

  • Par Marie - 15/10/2013 - 13:45

    GAIA, il serait temps d'engager un expert en marketing...
    Je trouve ce spot publicitaire indécent et déçevant.
    Je trouve l'anthropomorphisme une mauvaise méthode d'éducation car un animal est et devrait rester un animal, et le grand public devrait être adressé de façon sérieuse et respectueuse, et non de manière populiste.
    Ceci étant dit, GAIA de l'amour démesuré des animaux ? Pas d'accord, mais il s'agit de votre opinion et de la mienne.
    Personne n'ignore la souffrance des bêtes avant leur mise à mort ? Pas d'accord non plus. Hélas... Si tel était le cas, la viande n'aurait pas une place aussi importante dans notre culture.
    Je pense que de toutes les actions, le travail de lobby porte véritablement ses fruits dans ce contexte, et que les actions publicitaires se trouvent en marge du champs d'action. Pour ce genre d'associations, il s'agit effectivement de débat et redébat avec les partenaires et opposants, sans abandonner, sans se décourager. Le lobby de la viande est puissant, et je soupçonne qu'il en est de même pour les pouvoirs religieux. Exemple évident : l'abattage à domicile est interdit par la loi et punissable ; pourtant, dans certains quartiers en Belgique, avant qu'ont lieu certaines fêtes religieuses, des conteneurs sont mis à disposition par les communes, pour qu'on y dépose les viscères des animaux abattus de façon non conforme...

  • Par LAURENT Martine - 15/10/2013 - 14:26

    Permettez-moi de n'être pas d'accord avec votre article. Membre de GAIA depuis de longues années, je suis consciente que leurs actions sont souvent "choquantes" mais parce que les actes contre lesquels ils s'insurgent sont eux-mêmes extrêmement choquants. Rappelez-vous des ennuis encourus par l'asbl après le film tourné secrètement dans les abattoirs de Ciney, les coups reçus, les menaces alors que les actions proprement dites sont toujours sans heurt ni violence ...

    Le spot en question, je l'ai maintes fois entendu et jamais une seule fois je n'ai pensé ni même imaginé un quelconque rapport avec le génocide juif, à des rafles de bien triste souvenir ni à stigmatiser les croyants juifs ou musulmans !

    Une souffrance infligée à un être humain ou à un animal, au nom d'une religion, d'une culture ou d'une tradition, doit être condamnée avec fermeté, sans haine mais avec rigueur !

    Et entre-nous, M. Zomersztajn, faites-vous encore confiance aux débats sereins, vous ?

  • Par Claude Katz - 15/10/2013 - 14:38

    J'ai aussi été très choqué par ce spot. On ne devrait pas banaliser le génocide. On peut aimer les animaux et néanmoins relativiser leur "vécu". Pas celui des victimes des génocides et déportations (pas limité aux juifs d'ailleurs).

    J'ai tenté d'expliquer mon malaise à mes enfants (8 et 9,5 ans) après avoir entendu la pub avec eux, ce fut difficile.Restez vigilants !

  • Par nicolas - 15/10/2013 - 14:41

    <p>
    Ch&egrave;re Martine,</p>

    <p>
    Je crois en l&#39;intelligence, donc aux vertus du d&eacute;bat serein. Ce n&#39;est pas en faisant passer les musulmans et les Juifs pour des affreux aux moeurs barbares que vous parviendrez &agrave; les convaincre de revoir leur position sur cette question d&eacute;licate.</p>

    <p>
    Nicolas Zomersztajn</p>

  • Par le nom - 15/10/2013 - 14:51

    s'il ny a pas de "rapport avec le génocide juif (sic)", alors à quoi rime cette mise en scène qui n'était même pas inconsciente. c'est bien, simple, l'entendant pour la première fois, aux premiers mots j'ai cru qu'il s'agissait d'une action mémorielle d'une association quelconque...

  • Par Hennenberg,M. - 15/10/2013 - 14:59

    Merci Nicolas d'avoir ecrit cet article. Je me méfie de Gaia comme de la peste car les gens qui ont trop d'"amour pour les animaux ne voient plus les humains. Surtout ceux qui ne pensent pas comme eux. C'est la meme engeance qui a encourage la decision du Parlement Europeen pour, sous pretexte de proteger les droits de l'enfant, veulent s'immiscer a tort et atravers dans les circoncisions. Gaia ou le Parlement Europeen font preuve d'une sensiblerie deplacee et assez ecoeurante par les souvenirs nauseabonds que leur prise de position evoque; celle des annees maudites ou l'abattage rituel avait ete rendu tres difficile. Au point que Leo Baeck s'etait mis d'accord avec l'ensemble des rabbins pour autoriser la consomation de cette viande. En levant la seance il ajouta qu'il etait bien entendu qu'aucun rabbin de quelque tendance que ce soit ne mangerait de cette viande. Est ce que l'europe pourrait s'occuper de choses plus serieuses que de zizzis ? ou de methode d'abattage par etourdissement qui ne prouvent pas leur inocuite non plus ?

  • Par Maurice amaraggi - 15/10/2013 - 17:22

    Ce qui est délicieux aussi c'est: cette langue que personne ne comprend.
    Gaïa et Bardot, même petit combat puant.

  • Par Lucette Pilcer ... - 15/10/2013 - 18:30

    Merci d'avoir réagi aussi promptement à ce spot scandaleux.

  • Par Esther Rozencweig - 15/10/2013 - 20:01

    La campagne de Gaia est extrêmement choquante. Merci pour cet article ! Nous devrions sans doute portre plus loin encore nos réactions. Esther Rozencweig.

  • Par Yoram - 16/10/2013 - 8:54

    Ne le prenez pas mal mais j'ai l'impression d'assister à un délire collectif. Déjà l'idée de Nicolas Zomersztajn que les militants de Gaia en viendraient, par excès d'anthropomorphisme, à "banaliser le crime de génocide" m'avait laissé pantois et je comptais sur un retour du bon sens dans les réactions des lecteurs. Mais non, rien. A supposer d'ailleurs que Gaia ait voulu choquer - et pas seulement cherché à émouvoir -, cela relèverait encore de la liberté d'expression qui ne se limite pas à pouvoir déclarer ce avec quoi Staline est d'accord.

  • Par Daniel Donner - 16/10/2013 - 10:39

    Une fois de plus on met dans le meme sac tout ce qu'on veut rejeter, sans rien verifier...
    Je parle de l'abbattage rituel.
    Que peut-on verifier? Si la bete souffre? Non, elle ne parle pas. N'empeche, a mon avis, il vaut mieux etre vegetarien et alors tout animal tue pour etre mange sera une honte. Et l'on n'attaquera pas uniquement l'abbattage rituel. Soyons logique.
    Si l'on ne s'oppose qu'a l'abbattage rituel, sachons de quoi nous parlons!
    Nous pouvons verifier une chose: la conscience de l'animal. Le temps qu'il met pour la perdre.
    Oh, surprise, on a fait des tests. Surtout ne pas publier le resultat qui empecheraient de pouvoir ciritquer une fois de plus la ch'hita.
    On a mis des electrodes sur des animaux qui ont ete abbattu. Et surprise...
    Pour l'abbattage rituel juif (ch'hita), l'animal perd conscience entre 3 et 4 secondes.
    Et pour l'animal tue par la methode courante en Europe...entre 3 et 4 secondes.
    Alors, de qui se moque-t-on?

  • Par GDM - 16/10/2013 - 10:47

    Chers rédacteurs,

    Cette fois, c'est tout de même un peu exagéré, à mon sens: Gaia ne fait aucune allusion à la Shoa...et ne suggère rien d'autre que la souffrance animale. Qui existe bel et bien, de façon indéniable; la loi belge interdit d'ailleurs d'infliger des mauvais traitements aux animaux et de les faire souffrir inutilement. La dérogation à ce principe (accordée aux abattages "rituels") pour des raisons religieuses d'un autre âge (et, en sous-main aussi pour des raisons économiques) n'a aucune raison d'être au XXI è siècle.

    Et puis... ne devenons pas parano.
    Toute évocation d'une peur atroce et d'une souffrance infligée avec cruauté n'est pas forcément l'évocation d'une rafle. Il s'agit seulement de mettre chacun en face de la réalité de cette cruauté inutile.
    Cette exagération dans la critique risque en outre de décrédibiliser une juste cause, et d'atténuer l'impact de justes protestations qui s'adresseraient à des propos réellement antisémites ou révisionnistes.
    Il faut raison garder.

    Bien cordialement,

    GDM

  • Par Nathalie - 16/10/2013 - 13:10

    Je ne pense pas que le but initial de ce spot soit de faire un amalgame entre les musulmans et les nazis, mais simplement de se mettre à la place d'un animal qui endure cet égorgement à vif... Si ça donne l'impression qu'il s'agit de nazis, il y a peut-être une question à se poser... Moi je dis : Merci Gaia d'attirer l'attention sur la cruauté que l'on tente de banaliser.

  • Par balisVotre nom - 16/10/2013 - 19:41

    ll n'est pas question de stigmatiser les musulmans que je fréquente amicalement . J'ai fait l'objet de nombreux d'intervieuws dans les années 60/70 au sein de notre association d'information "sos animaux" et de nombreuses campagnes de presse depuis notre agence nationale, et dont les gros titres figure en listing sous la mention "articles animaux" .Toujours dans le respect et le dialogue avec l'imam Aluini sans résultat probant et la première mosquée au Cinquantenaire. Déjà aux USA un Imam déclarait que le Coran ne s'opposait pas à l'électronarcose de queqlues secondes d'insenssibilisation du mouton avant l'égorgement. N'est il pas le droit de tout un chacun de tenter de faire évoluer les mentalités au XXI em siècle sans parler de xénophobie ? J'ai interrogé certain musulmans qui ne sont pas contraire à l'insensibilisation, m^me si il devait s'agir de 10% pour commencer.C'est ainsi qu'après un demi siècle j'ai proposé autant qu'a Gaia, sans réponse...de proposer comme à l'abattoir d'Anderlecht de mettre à disposition et au choix la pince d'électronarcose qui plus est correspond à la pratique sur la tête de l'animal et sa position pour l'égorgement. je ne doute pas parmi nos amis qu'il y ai des musulmans progressites et autres !



  • Par Richard E Falch - 17/10/2013 - 14:53

    Monsieur Zomersztajn,


    Gaia ne banalise pas le crime de génocide, bien au contraire, y montre son coté répugnant,

    l'abattage d'un mouton est le même que celui d'un humain ! simplement parce que l'humain choisi

    d'ignorer ce fait et ce que vit l'animal n'est pas une excuse ! tout ce que ces humains voient est le

    morceau de viande dans leur assiette, l'animal il s'en foutent, exactement ce que faisait les nazis

    pendant la seconde guerre mondiale aux juifs et à tout autres être vivant !


    Bien à vous

    Richard E Falch

  • Par weytens michéle - 17/10/2013 - 18:06

    un animal a droit au respect il y a des loi pour les humain car il sont doté de sentiment et souffre quand il y a maltraitance , donc un animal a les même droit car ses un être doter de sentiment et souffre aussi quand ont le maltraite c'est pour cette raison que je signe cette pétition

  • Par patricia Van de... - 17/10/2013 - 18:11

    Non , ça me choque pas dû tout ! Moi je trouve que c' normale , c' pas parce que ses leurs dérniers voyages qu'ils doivent souffrir et ça vaut pour tout les animaux !! r

  • Par Van Hooveld,Jea... - 17/10/2013 - 18:15

    Campagne de sensibilisation directe,mais,pas insensée...Elle est criante de vérité.

  • Par roêl jeannine - 17/10/2013 - 18:15

    votre campagne est très bien !!j'adore les animaux et suis contre la cruauté animale ,la barbarie animale et l'abattage des animaux sans étourdissement et tout ce qui peut amener la souffrance chez tous les animaux !!!!!!!!!! Continuez à les défendre svpl !!!!!!!!!

  • Par Laurence Gadeyne - 17/10/2013 - 18:18

    Ce qui me choque c'est l'abattage barbare et certainement pas la campagne bien nécessaire de Gaia.

  • Par roêl jeannine - 17/10/2013 - 18:19

    je suis contre la cruauté animale !!!

  • Par Pascale - 17/10/2013 - 18:21

    Je suis stupéfaite par le délire médiatique que suscite cette campagne. Utiliser un spot publicitaire pour attirer l'attention sur une violence bien réelle et incontestable relève du droit le plus élémentaire d'une association qui en a fait son combat et je ne vois pas en quoi le soi-disant parallèle avec le génocide juif minimise en quoi que ce soit l'horreur de ce que les nazis leur ont fait subir. Je précise que j'ai lu Primo Lévi, que j'ai été bouleversée par la série "Holocauste" et que mon fils est allé à Auschwitz l'année dernière parce qu'il s'agit pour moi d'un devoir de mémoire incontournable.

    J'ai du mal à comprendre cette opposition que d'aucuns veulent créer entre la défense de la cause animale et la compassion envers les humains. L'une n'exclut pas l'autre et mon amour des animaux ne m'empêche pas d'être marraine Unicef.

    Je ne vois vraiment pas en quoi Gaia serait xénophobe alors qu'ils s'attaquent à toute forme de maltraitance animale, quelles que soient la culture ou la nationalité des auteurs. Je suggère à ceux qui crient au scandale et stigmatisent Gaia de se soucier plutôt de la montée des nazillons, qui eux sont une réelle injure aux peuples juif et musulman. Je peux aussi leur conseiller la lecture de Gandhi, Tolstoï ou Victor Hugo, de grands hommes qui avaient compris que la compassion envers les plus faibles ne peut que grandir l'être humain.

  • Par corinne - 17/10/2013 - 18:22

    Merci Gaïa de soulever ce sujet ! un animal souffre aussi même s'il ne l'exprime pas de la même façon que les êtres dits "humains" Après vos commentaires indignés me font honte ...

  • Par anitamaria - 17/10/2013 - 18:22

    et voila la cruauté de l homme de toute maniere ses gens la n ont déjà aucune pitié pour les gens donc les animaux ils s en foutent stoppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp

  • Par daniel - 17/10/2013 - 18:26

    Cette campagne choquante reflète bien le fondamentalisme de Gaia

  • Par santi Fabian - 17/10/2013 - 18:26

    Bonjour,
    Je suis avant tout un ami "D'Israël", je me reconnais volontiers et sans me cacher comme Pro-Israëlien , j'ai fais un séminaire à Yad Vashem sur la Shoah, je suis petit fils de prisonnier de guerre, je partage un maximum le souvenir du "Plus Jamais ça ..", mais la campagne de Gaïa ne me choque absolument pas, je n'y vois pas un lien directe avec la Shoah.
    Et convaincu de la liberté de culte, je reste un actif partisan de l'étourdissement avant l'abatage
    Il ne faut pas voir le mal, là où il n'y est pas ... l'antisémitisme gagne du terrain sans que les défenseurs du droits des animaux en soient responsable.
    Continuons la lutte là où elle doit avoir lieu, ne nous trompons pas d'adversaire ...
    Fabian

  • Par rebordinos - 17/10/2013 - 18:33

    ***

  • Par Yannick - 17/10/2013 - 18:35

    Je tiens à dire que je ne suis pas végétarien, même au contraire. Dans ce spot, Gaïa ne force personne à devenir végétarien. L'organisation demande juste de faire souffrir le moins possible les animaux. Et s'ils ne sont pas "chocs", ils ne sont pas écoutés donc je pense qu'ils ont fait ce qu'il avait à faire.

  • Par Laurensis - 17/10/2013 - 18:37

    Non, la campagne de Gaia ne me choque pas.
    Ce qui me choque profondément c'est que l'on permette des pratiques barbares dans un pays civilisé.

  • Par Votre nomgarrey... - 17/10/2013 - 18:38

    J'aimeraisavoir GAIÀ en France.je vous aime

  • Par sabine de - 17/10/2013 - 18:42

    Comment body text

  • Par toni - 17/10/2013 - 18:52

    eux confonde massacres non autorises et ne respecte pas la propretes jetes leurs dechets le long des routes

  • Par momo - 17/10/2013 - 18:54

    Pourquoi les musulmans et les juifs ce sente tout de suite agressé "honteux, scandaleux raciste"; NON!!! on ce calme! et arrêtez cette victimisation stupide!
    si Gaia à fait ce spot, c'est surtout pour montrer que les animaux ne comprennent pas ce qu'il ce passe avant qu'ils sentent l'odeur de la mort, ils souffrent, et comme certains disent "les animaux doivent resté à leurs place", okay, mais ce n'est pas une raison de les faire souffrir!

  • Par Philippe W - 17/10/2013 - 18:56

    Le martyre enduré par les animaux, au nom d'une soi-disant supériorité humaine, est intolérable. Le combattre est une cause noble et juste. Et peu importe si ce combat heurte des sensibilités mal placées. Tant pis pour ceux qui ne savent pas réfléchir ni faire la part des choses !

  • Par Branders.S - 17/10/2013 - 19:00

    Ça vous choque car le spot ressemble au génocides, rafles, etc??? Mais il n'y a rien de faux dans ce spot, ce ce qu'endurent réellement tout animal CONSCIENT et donc oui ça peut malheureusement ressembler à des génocides, etc et c'est ça qui devrait vous choquer!

    Et par rapport à la langue que personne ne comprend c'est le langage humain qui est cité et non une langue précise!

    Gaia n'est pas focalisé sur les musulmans ou juifs mais sur toutes les formes de cruautés qu'endurent les animaux donc ils y a des campagnes pour l'ETOURDISSEMENT des bêtes avant le rituels (et non contre l'arrêt de ces rituels, grosse nuance quand même!), ils y'a également des campagnes contre le massacre des dindes à noël, le gavage des oies, etc!

  • Par Dominic - 17/10/2013 - 19:02

    C'est bien mal à propos que cet article emploie le ton de la certitude. La comparaison avec la Shoah est dans votre interprétation seulement, mais elle ne figure pas dans le spot de GAIA. Des rescapés de toutes les guerres ou de toutes les prises d'otage pourraient tout aussi bien s'en réclamer.

    Dans cettecampagne à la radio, on entend un mouton décrire des faits, une réalité dramatique pour lui, de son point de vue. C'est tout. Il n'y a aucune comparaison avec quoi que ce soit. Le fait qu'il ne comprenne pas la langue parlée est un premier indice qui amène à la découverte que la personne qui parle est, en fait, un mouton qui va mourir.

    Cette histoire d'amalgame est partie d'un ressenti subjectif de journaliste, qui a malheureusement été repris en boucle par de nombreuses rédactions comme information avérée. Les créatifs de l'agence Famous, qui a réalisé ce spot pour GAIA, ont d'ailleurs indiqué à la presse qu'ils avaient pensé à la série "Homeland", jamais à la déportation. Mais par une gymnastique mentale étrange, ce sont ceux qui font eux-mêmes cette comparaison ... qui la dénoncent."

    En proférant publiquement de telles accusations envers cette association, il vaut mieux que vous ayez un bon avocat, M. Zomersztan.

  • Par thonus - 17/10/2013 - 19:09

    Un message publicitaire, pour être entendu, doit être court et percurtant. Gaïa a choisi pour sa campagne de donner la parole au mouton. En quoi cela devrait-il choquer les populations musulmane et juive, qui agissent en connaissance de cause? Chacun sait l'angoisse, la peur ressentie par l'animal. Il n'y a plus à en débattre. La discussion doit se porter sur la manière de réduire la souffrance causée à l'animal. Museler les sociétés de défense des animaux est contraire à notre constitution qui prône la liberté d'expression. Dans toute société qui se dit démocratique, la confrontation d'arguments est un droit. Nous ne laisserons pas nos politiques nous priver de cette liberté, pour laquelle nos aînés se sont battus! Les valeurs et culture d'un peuple ne doivent pas annihiler celles d'un autre! Bravo à Gaïa qui a tout mon soutien.

  • Par RAMBEAUD - 17/10/2013 - 19:16

    200 % d'accord avec GAIA je suis contre le sacrifice en France via la religion musulmane et autres..

  • Par constantin - 17/10/2013 - 19:19

    Personnellement, je ne trouve pas ce spot choquant, au contraire.

    Il ne faut pas tout mélanger !!!

  • Par michele - 17/10/2013 - 19:20

    moi je dirais juste une chose......VIVE GAIA... je pense que ceux qui sont contre, vivent dans des quartiers bien propre et bien carré. Avez vous déjà été confronter a entendre des moutons hurler de douleur, car votre voisin a décider de le tuer dans sa cour arrière ? Et entendre les enfants crié et rigolé par le spectacle???? Ou avez vous pus assister une fois dans votre vie a un abattage rituel ou a n"importe qu'elle abattage sans étourdissement ? Ici en Belgique, faut frapper fort pour que les gens réagissent.....J'espère jusque qu'un jour les moutons c'est pas vous.....Moi c'est clair je suis pour !!!!!

  • Par constantin - 17/10/2013 - 19:20

    Personnellement, je ne trouve pas ce spot choquant, au contraire.

    Il ne faut pas tout mélanger !!!

  • Par constantin - 17/10/2013 - 19:21

    Personnellement, je ne trouve pas ce spot choquant, au contraire.

    Il ne faut pas tout mélanger !!!

  • Par Isabelle Thiriar - 17/10/2013 - 19:22

    Pas d'amalgame svp, défendre les animaux à notre époque est indispensable, et si certains se sentent visés, c'est dommage. Il y a malheureusement tant d'abus et de maltraitances animales que le sujet ne se limite pas aux religions qu'elle qu'elles soient

  • Par pfff001 - 17/10/2013 - 19:31

    Comment body text

  • Par pierre - 17/10/2013 - 19:34

    Je vois que la discipline sectaire de GAIA fonctionne à plein régime : tous ses membres bombardent le forum du CCLJ de leur propagande...

  • Par Stan - 17/10/2013 - 19:38

    NON, on voit la grandeur d'une nation dans la manière avec laquelle elle aborde des questions délicates sans stigmatiser les citoyens appartenant à une ménorité religieuse ou culturelle.
    Si on suit Gaia, les animaux ont plus de droit que les musulamns ou les Juifs

  • Par Sam - 17/10/2013 - 19:48

    Il ne faut pas stigmatiser les religions mais on peut banaliser la souffrance animale!!! C'est le monde à l'envers !!!
    Aucune religion ne plaide pour la souffrance (animale).
    Déjà on laisse faire l'abattage rituel mais si on demande l'étourdissement on est raciste ????
    C'est n'importe quoi !!!

  • Par jvanruymbeke - 17/10/2013 - 19:57

    Bonjour,

    Je ne vois pas où est l'allusion au génocide!! ni même la comparaison avec une rafle: un abattoir est bien un lieu froid et puant; et les tabliers des bouchers sont bien macculés de sang...

    et si cette campagne devait par malheur encourager certains racistes à s'exprimer de façon peu respectueuse vis-à-vis des Musulmans ou des Juifs, cela ne relèverait que de leur responsabilité et non de celle de Gaia.

    Gaia ne s'attaque ni à une religion, ni à une race; ce qui importe, c'est la souffrance.
    Pas question d'antropomorphisme! Un animal est bien capable de souffrir; et si on peut lui éviter cette souffrance, je suis parfaitement d'accord avec Gaia.

    Ne peut-on pas remettre une PRATIQUE en question sans se faire traiter d'antisémite ou de raciste???
    Respectueusement
    Van Ruymbeke Joëlle

  • Par Stéphanie - 17/10/2013 - 19:59

    "Tout le monde est d'accord pour dire que les Juifs ont été traités par les nazis comme des animaux.. Et paradoxalement tout le monde refuse de faire en sorte que les animaux cessent d'être traités de la sorte! .. Alors écoutez voir. Dire qu'à Auschwitz les hommes étaient traités comme des bêtes, ça reflète la réalité ? Ça ne choque personne? Bien d'accord ? Donc, il faut que la réciproque soit vraie, sans quoi la comparaison ne fonctionne pas. La réciproque est : les animaux élevés en batterie (...) sont traités comme les hommes l'étaient à Auschwitz. ... La compassion ne se mesure pas, ne se divise pas. Là où il y a souffrance, quelle qu'elle soit, je m'indigne. "
    François Cavanna février 1995

  • Par colin - 17/10/2013 - 20:17

    toute personne équilibrée sais qu il faut prendre cette publicité au second degré.. pour ma part il n a jamais été question d assimiler les musulmans a hitler et au génocide.. par contre je pense qu effectivement il faut vraiment avoir peu de coeur pour tuer de la sorte et nous sommes des milliers a le penser il est temps que nos politique remettent du cadre et de la loi.. même un animal a le droit de ne pas souffrir..

  • Par wolkowicz - 17/10/2013 - 20:19

    Bonjour ou bonsoir, j'ai failli tomber dans le piege de l'amalgame entre les événements des deportations des juifs par les nazis, mais apres avoir écouter le spot de Gaïa, je dois avouer ne pas avoir entendu quoique ce soit quant à un quelconque amalgame entre l'abattage des moutons et l'extermination des juifs durant la seconde guerre mondiale.

  • Par véronique - 17/10/2013 - 20:35


    Mes parents ont entendu ce spot et ils ont vraiment pensé qu'il s'agissait d'un témoignage d'un survivant d'un massacre ou d'un génocide du 20e siècle. Et au final, ils découvrent qu'on parle d'un mouton. Mes parents sont des enfants cachés qui ont échappé à la Shoah. Je peux vous dire qu'ils ont été outrés par cet amalgame.
    Véronique.

  • Par Laurence - 17/10/2013 - 21:02

    Les méthodes de communication de Gaia sont dangereuses. Elles ouvrent la porte à toutes les dérives.
    Laurence

  • Par Laetitia - 17/10/2013 - 21:18

    Cette campagne est très bien faite, comme toutes les autres campagnes Gaia d'ailleurs!
    Il n'y a aucun rapport avec un quelconque génocide du passé, le seul "génocide" dont on parle c'est le vôtre, de la souffrance que vous faites endurer à ces pauvres bêtes!!!!!!
    Et il n'est nullement dit que tout le monde doit être végétarien, mais du respect pour l'être vivant est absolument obligatoire! !!!!

  • Par drey - 17/10/2013 - 21:23

    Bien sûr que non ,ca ne choque pas! Ce qui me choque, c'est qu'on ne puisse plus s'exprimer, même pour défendre une juste cause!!!...

  • Par lambert - 17/10/2013 - 21:24

    superbe campagne très marquante

  • Par Maldonado - 17/10/2013 - 21:27

    Stop a l'abattage rituel s'il vous plait

  • Par Delphine - 17/10/2013 - 21:27

    Euh excusez moi?? Relisez un tant soit peut les campagnes de GAIA, JAMAIS ils ne demandent aux gens d'être végétariens. Il ne s'agit pas ici de viser une religion ou une culture mais de demander d'étourdir les animaux avant de les tuer!!! Les abatoirs traditionnels sont également passés par là et doivent à présent étourdir les animaux avant de les abatre. Il s'agit du respect que l'on doit à chaque être vivant! Et l'abatage sans étourdissement est juste une barbarie gratuite et inutile! Peu importe la religion ou les origines, les personnes qui font ça, sont tous à mettre dans le même sac: ce sont des cons sans conscience et sans aucune empathie pour les êtres vivants en général!

  • Par Hubin Daniel - 17/10/2013 - 21:33

    Gaia et pas seulement Gaia a également dénoncé de la même manière ce qui se passe dans les abattoirs traditionnels....et les similitudes sont frappantes,le génocide subi par les juifs est un fait connu et reconnu de tous ( à l'exceptions de quelques monstres ignares) par contre la souffrance de nos frères à quatres pattes est niée ou volontairement occultée, en comparant les deux il s'agit simplement d'essayer de faire comprendre qu'il s'agit d'une immense souffrance, une immense dètresse, et qu'elle est tout bonnement inacceptable. Qu' elle ressentie par un humain ou par un animal, il s'agit de douleur et de souffrance, et défendre ceux qui souffrent est une cause parfaitement honorable. C'est pour cette raison que je fais d'énormes efforts pour ne plus consommer ni viande ni poisson. Défendre les créatures qui souffrent me semble une cause juste, nier ou minimiser leur souffrance, tout bonnement injuste.

  • Par lisa thomas - 17/10/2013 - 21:47

    Merci à GAIA je vous aime et pour les détracteurs,,,,, allez au diable !!!!!!!!!!!!!!!

  • Par Benjamine Grard - 17/10/2013 - 22:12

    Ce n'est pas la campagne de gaia qui est choquante; ce sont les mises à mort qui ont cours et la façon dont certains réagissent par leur indifférence, ou en donnant leur aval pour cela; nous savons que les consciences doivent encore s'élever mais ce texte transformant les propos de gaia est manipulatoire et témoigne d'une malhonnêteté intellectuelle.

  • Par Yves Deletrain - 17/10/2013 - 22:17

    Je ne suis pas musulman, je ne suis pas juif ni meme chretien pratiquant. Pourtant, j'ai eu l'opportunite de visiter le camp Auschwitz et cela remet les idees en place, pour toujours. On arrive au camp et effectivement, on peut penser a une mauvaise blague, a un camp de vacance ou une ferme pour scouts. Mais voila, la machine exterminatrice est bien la et on realise l'horreur, a commencer par ce revoltant slogan sur la grille en fer forge...

    Gaia est connu pour ses campagnes franches et directes, mais jamais l'association n'a terni le respect d'autrui.
    Le spot radio m'a immediatement fait penser a un documentaire ou film sur la deportation et le genocide. Mais l'electrochoc fait son effet: les animaux vivent des circonstances similaires, que nous ne voudrions jamais vivre!

    Le message reste sain et clair: se faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l'on vous fasse, simplement la regle d'or.
    Partageons cette planete avec tous les etres vivants, dans le respect mutuel, meme s'il faut se nourrir ou si nous tenons a nos croyances et notre tradition. Les gestes peuvent evoluer pour plus de respect de la vie, sans remettre en question la celebration ou la memoire. C'est ce que l'on appelle "evoluer avec son temps". C'est ce que demande Gaia.

  • Par Christine HORNECKER - 17/10/2013 - 22:51

    je trouve cette campagne pleine d ' humanité !! Pas de souffrance inutile pour les animaux , ces pauvres innocents !!!!!!!

  • Par G.M.Deprelle - 17/10/2013 - 23:08

    Comment body text

  • Par Gillet Nadine - 17/10/2013 - 23:20

    Cette campagne est très bien faite, ellle choque et c'est ce qu'il faut pour se faire entendre.
    Pas besoin d'amalgames et de récupération politique, nous ne sommes pas aussi bêtes que ça : nous sommes capables de discernement et d'avoir notre propre opinion,
    Inutile d'essayer de nous détourner du sujet avec du "blabla" électoral.

  • Par zazalimbree - 18/10/2013 - 0:08

    Je ne pense que Gaia se bat contre une culture, mais essaie de faire passer une loi juste pour l'animal.
    Isabelle.

  • Par Anne - 18/10/2013 - 1:11

    GAIA tape fort et c'est le but!! Je soutiens amplement leur campagne ainsi que toutes les autres. Il est plus que temps que les choses changent et évoluent dans le respect de tout un chacun... y compris les animaux et pour y arriver il faut changer les mentalités... c'est ce que GAIA essaie de faire tant bien que mal!! Heureusement que cette association existe sinon où en serions-nous?!!!

  • Par jackie baut - 18/10/2013 - 2:05

    je suis surtout TRES choquee de lois comment la loi pour la protection du bien etre animal sont ignorees et non appliquees!
    pour un mouton doit il souffrir plus qu'un autre?? mauvais karma?! il ne devrait y avoir AUCUNE EXCEPTION a une loi digne de ce nom.

  • Par Votre nom - 18/10/2013 - 8:20

    je ne regarde pas les vidéos de peur d 'y trouver des actes de violence ,de cruauté ,'c 'est cela qu 'il faut combattre car indignent d 'un être humain et ces actes de violence sont partout

  • Par Hugues Latteur - 18/10/2013 - 9:35

    Ce n'est pas parce qu'on critique une pratique d'un autre temps d'une communauté que l'on est nécessairement raciste et/ou critique à l'égard de l'ensemble des pratiques de cette communauté. Ce n'est pas parce que les paroles du mouton dans le spot font penser certains à la shoah que la réalité des souffrances vécues par les animaux abattus sans étourdissement est moins réelle.

    Abattre sans étourdissement légitime le fait que le maintien d'une tradition humaine à plus de valeur que la souffrance d'un être vivant sensible qui redoute la souffrance autant que l'homme.

    « L'homme a peu de chances de cesser d'être un tortionnaire pour l'homme, tant qu'il continuera à apprendre sur l'animal son métier de bourreau. » Marguerite Yourcenar

  • Par Diepton David - 18/10/2013 - 9:36

    Quel que soit votre religion, croyance, origine, la maltraitance animale est inacceptable.
    Le fait de vous cacher insidieusement derrière le terme racisme ne vous exempt pas de penser à stopper une pratique inacceptable dans notre société moderne.

  • Par Goffaux - 18/10/2013 - 9:56

    Je ne trouve pas du tout ce spot choquant . Dire" On peut aimer les animaux et néanmoins relativiser leur "vécu" Je ne suis pas d'accord, pourquoi donner plus d'importance à la souffrance humaine ? et banaliser la souffrance animale ,... Autrefois on n'accordait pas de droits aux femmes , aux exclaves .... et maintenant aux animaux . J'espère qu'un jour on s'apercevra que nous avons été ignobles et barbares !

  • Par Michèle Scharapan - 18/10/2013 - 10:25

    <p>
    Isaac B. Singer (prix Nobel de litt&eacute;rature , et dont la famille a &eacute;t&eacute; extermin&eacute;e dans les camps nazis ) a &eacute;crit : Dans leur comportement envers les animaux, tous les hommes se comportent comme des nazis.&nbsp;D &#39;autres juifs ont fait l&#39; analogie.&nbsp;Ce qui diff&egrave;re entre l&#39; extermination des juifs et celle des animaux, c &#39;est l&#39; id&eacute;ologie.. En effet, &agrave; part l&#39; &eacute;radication des animaux dits &quot; nuisibles&quot; , pour les autres, l&#39;id&eacute;e est de les faire na&icirc;tre, les torturer, les tuer et les manger ; c &#39;est l&agrave;, que se situe la diff&eacute;rence . Sinon, oui, il y a une analogie , et elle est dans ce qui suit: Le marquage, premier pas vers la perte de l&#39;identit&eacute;..L&#39;individu devient un num&eacute;ro.. L&#39; exploitation &agrave; mort, la torture, les transports dans lesquels beaucoup meurent de soif et &eacute;touff&eacute;s par leurs cong&eacute;n&egrave;res &agrave; cause de l&#39; entassement, et finissent leur pauvre vie &eacute;gorg&eacute;s . Quant &agrave; accuser Gaia( et tous ceux qui font cette analogie ) d&#39; anthropomorphisme...Je r&eacute;pondrais que les accusateurs devraient aller rendre visite aux vivisecteurs, qui eux font de l&#39; anthropomorphisme, en torturant les animaux, sous pr&eacute;texte qu&#39;ils sont un mod&egrave;le &quot;fiable &quot; pour l&#39;homme..alors que l&#39; animal est l&#39; autre, le diff&eacute;rent, mais un &ecirc;tre vivant, sensible et qui ne peut pas s&#39; opposer au pouvoir que l&#39;homme s&#39; est octroy&eacute; sur celui ci. Je terminerai par cet extrait : Rappelons-nous, puisqu&rsquo;il faut toujours tout ramener &agrave; nous-m&ecirc;mes, qu&rsquo;il y aurait moins d&rsquo;enfants martyrs s&rsquo;il y avait moins d&rsquo;animaux tortur&eacute;s, moins de wagons plomb&eacute;s amenant &agrave; la mort les victimes de quelconques dictatures si nous n&rsquo;avions pas pris l&rsquo;habitude de fourgons o&ugrave; des b&ecirc;tes agonisent sans nourriture et sans eau en route vers l&rsquo;abattoir, Marguerite Yourcenar ( Les yeux ouverts, op. cit., p. 156-157.)</p>

  • Par coldina colette - 18/10/2013 - 10:26

    Il aurait été préférable de mettre en évidence certains passages du Coran qui stipulent la bienveillance envers les animaux comme le message ci-dessous :

    On peut célébrer la fête de l'Aid el Kébir sans tuer un animal... De nombreuses voix du monde musulman l'ont affirmé, tel que l'islamologue Tarik Ramadan : "Pendant la grande fête, depuis bien longtemps, des savants musulmans ont rappelé que l'on pouvait offrir l'équivalent du sacrifice en don d'argent ou de nourriture pour les pauvres. A l'heure où certains sacrifient leurs moutons sans toujours pouvoir respecter les animaux -qui trop souvent sont maltraités et souffrent- à l'heure du gaspillage de la viande.... il est impératif de ne pas se perdre dans les pratiques traditionnelles et de revenir à l'essence du message de l'Islam : se donner les moyens de respecter les animaux et de nourrir les pauvres. Il vaut mieux s'abstenir de sacrifier un mouton et envoyer une somme d'argent équivalente aux pauvres du monde." Le respect des animaux est présent dans le Coran. De nombreux passages coraniques indiquent en effet un véritable souci de compassion envers eux. « Toutes les créatures vivantes sur Terres sont des être sensibles. Il n'existe aucun animal sur terre ni d'oiseau dans le ciel qui ne soient pas de votre communauté. » Coran 6 : 38 Ainsi Allah promit l'enfer à celle qui brutalisa un chat et pardonna ses péchés à celui qui abreuva un chien assoiffé. Sahîh Muslim, 4, 1215-1216 Comme le rappelle l'historien des religions Richard Foltz, le prophète a interdit la chasse sportive, les combats d'animaux, et leur mise à mort lors des prières et du pèlerinage... La loi islamique comporte bien des dispositions favorables aux animaux et montre une bienveillance certaine à leur égard.

    On demanda au prophète : "Ô messager de Dieu, sommes-nous récompensés pour nos bonnes actions envers les animaux?" Il dit: "Pour toute créature vivante, il y a une récompense à qui leur fait du bien." Sahih Al Boukhari , 2, 106

    "Ceux qui sont bons envers les créatures de Dieu, sont bons envers eux-mêmes." Hadith du prophète Mohammad

    Nombreux sont les musulmans à avoir développé une préoccupation pour les animaux, tel le prophète Suleyman qui leur parlait et les protégeait selon le Coran.
    Aujourd'hui on trouve de plus en plus de musulmans pour défendre les animaux, à l'exemple de Abdulwahid Pedersen, imam danoix qui estime qu'il est du devoir de chaque musulman de se battre pour les droits des animaux, "même impurs", ou encore le philosophe français de confession musulmane Morad El Hattab. De même, le soufisme (courant mystique de l'Islam) préconise le végétarisme. Aussi certains musulmans ont-ils choisi de devenir végétariens, comme le célèbre poête Aboul Ala El-Maari (973-1057), ou plus récemment Basheer Ahmad Masri (1914-1993). Citons quelques maîtres contemporains comme Bediuzzan Nursi (1877-1960) et Bawa Muhaiyaddeen (mort en 1986) qui écrit (trad. Foltz) : "Toute votre vie vous avez bu le sang et mangé la chair des animaux sans vous rendre compte de ce que vous faisiez. Vous aimez la chair et le meurtre. (...). Dieu nous regarde. Demain sa vérité et sa justice feront enquête la-dessus. Vous devez vous en rendre compte".

    "Allah ne sera clément avec personne hormis ceux qui sont cléments envers les autres créatures. Où il y a une abondance de légumes, une multitude d'anges descendra en ce lieu." Prophète Mohammad - Hadith

    « Ne pas être cruel envers les animaux, ou même faire preuve d'une bienveillance condescendante à l'égard de nos soi-disant "inférieurs", cela n'est que formulation négative. L'Islam demande que nous pensions et agissions de façon positive, en admettant les diverses espèces comme autant de communautés semblables à la nôtre, ayant leurs propres droits, et en ne les jugeant pas selon nos critères humains et nos échelles de valeurs (...) D'un point de vue humanitaire, l'idéal serait que le monde entier devienne végétarien, et que soit laissée aux animaux la possibilité de vivre leur vie naturelle. » Al-Hafiz Basheer Ahmad Masri, imam


    A la Mecque, lieu de naissance du prophète Mahomet, aucune créature ne peut être tuée, pas même un moustique. Lorsque le pèlerin approche ce lieu saint il prend grand soin de ne pas écraser d'insectes. Le prophète est dit n'avoir mangé au cours de sa vie que des végétaux et seulement 4 fois de la viande.

    A l'époque, le rasul (prophète) d'Allah dit à son cousin " O Ali, tu ne devrais pas manger de viande ni de chair. Tu dois réduire cela. Ne manges pas cela." Muhammad Raheem Bawa Muhaiyaddeen - Saint islamique soufi

    Références : R. Foltz : "les animaux dans l'Islam". in M.-H. Parizeau. G. Chapouthier : "L'être humain, l'animal et l'outil" Les Presses de l'Université Laval 2007. B.A. Masri : "Animal Welfare in Islam, The Islamic Foundation 2009. T. Ramadan "Et le sacrifice...", tariqramadan.com, 26 décembre 2006.

  • Par DeM - 18/10/2013 - 10:40

    Isaac Bashevis Singer: "Pour ces créatures, tous les humains sont des nazis ; pour les animaux, la vie est un éternel Treblinka." -

  • Par Ced.charlier - 18/10/2013 - 10:45

    Permettez moi de féliciter Gaia pour cette publicité très perspicace. Vous êtes vous déjà réellement mis à la place d'un animal qui va se faire abattre soit pour un rituel-tradition ou pour un simple plaisir gustatif?!!

    Si vous l'avez vraiment fais je pense que vous ne pourrez que constater l'atroce souffrance psychologique et physique que subissent ces pauvres animaux qui ont les mêmes droits au bien être que nous.

    Ce spot est formidable et si cela dérange certains car cela fait mémoire aux affreux génocides juifs ( et d'autres) sachez qu'il s'agit bien d'un génocide envers les animaux, mais la vérité dérange toujours.

    Tant mieux que cela choque, j'espère que grâce à cette action choc, nos esprits s'ouvriront un peu plus sur le monde.

    Encore bravo Gaia!

    Bonne journée à tous

  • Par joelle van helden - 18/10/2013 - 10:50

    pas d'accord du tout avec les commentaires précédents
    au cas ou ces personnes ne serait pas au courant , c'est comme ça que les animaux sont conduits à l'abattoir ,de nuit ,en camion fermés et effectivement ,ils entendent leurs congénères de loin ,il y a bien les odeurs de sang et autres lorsqu'ils attendent d'être abattus.
    je ne suis aucunement végétarienne ,mais j'estime qu'il n'est pas nécessaire de faire souffrir si ça peut être évité
    en ce qui concerne l'amalgame avec les humains ,ça n'a pas de raison d'être.
    on parle ici d'animaux ...
    joelle

  • Par GDD - 18/10/2013 - 10:56

    Je suis heureuse qu'enfin des spots publicitaires démontrent la vérité!! Beaucoup de personne sont dans l'ignorance de ce qui se passe réellement l'ors d'un abatage rituel ou dans le cadre de l'abattoir!...Nous avons tous évolués! Nous sommes pratiquement aux XXI siècle Les assos pour les enfants se battent pour leur bien être ainsi que les assos pour les animaux...Il est insupportable de savoir qu'on inflige de la souffrance à un enfant! Il est de même pour un animal quel qu'il soit...On peut voir aussi dans les sondages que la majorité de la population n'accepte plus de nos jours la souffrance animal au même titre que les enfants!...D'ailleurs je ne peux pas comprendre que certaines personnes acceptent encore et trouve tout normal que un animal est un être vivant qu'on peut utiliser n'importe comment sans remords pour aboutir à une jouissance issue d'une souffrance inimaginable pour un animal qui lui en général a eu un respect pour l'être humain!...Mais voilà il n'a pas de parole et ne peut se défendre!! Alors MERCI A GAIA ET QU'IL CONTINUE LEUR COMBAT!!!!

    GDD de Bxl

  • Par Estiva Reus - 18/10/2013 - 11:05

    Je ne comprends pas votre réaction. Prendre au sérieux les animaux, ce qu'ils endurent, et leur capacité à en avoir conscience, ne constitue en rien une négation ou ou sous-estimation de crimes dont ont été victimes des êtres humains. Dans Eternal Treblinka, Charles Patterson retrace le parcours de nombreux Juifs , qui justement parce qu'ils ont été victimes de la période nazie, se sont engagés pour les animaux.

  • Par Zouette /Belgique - 18/10/2013 - 11:09

    J'ai lu certains commentaires ,et je vois ,non sans tristesse ,que la pluparts des personnes refusent de prendre en considération les autres espèces vivantes. Il y a un deni de réalité.
    Nous sommes ,aussi ,des animaux ,et pas des moindre , les plus cruels et les plus égoistes.
    Oui la comparaison avec les camps de concentrations est la bonne , considérer que l'existance d'un groupe de vivant peut être réduit à rien ,dominé ,enfermés torturés et tuer . Et cela pas seulement pour les moutons ,mais pour tous les animaux d'élevages . Cette comparaison est donc la bonne. n'en déplaise à ceux qui refuse de reconnaitre les autres vivants sensibles comme justement , des vivants sensibles ,avec lesquelles on peut donc tout se permettre...

  • Par Votre nom - 18/10/2013 - 11:56

    Il est bien prouvé scientifiquement que la douleur, l'angoisse, la peur sont pareilles pour l'animal et pour l'humain il est donc inadmissible de continuer à faire souffrir des animaux. Prenons exemple sur les Pays-Bas et la Pologne ...


    chantal

  • Par Inès - 18/10/2013 - 12:15

    Celui qui tue est un bourreau, inutile de jouer avec les mo(r)ts.

  • Par Dielis - 18/10/2013 - 12:21

    heuu les gens...en quoi les humains auraient-ils "plus" de valeur que les animaux????en quoi cela vous choque t'il? moi je soutient à fond cette campagne, car, contrairement à ce que vous pensez...utiliser la sensibilité des autres, inconscients que vous êtes du mal être animal, ne va pas enlever la valeur négative et/ou faire penser que le mal fait durant les déportations n'existe plus...c'est parce que VOUS vous donnez moins de valeur aux animaux qu'aux humains que cela vous semble "déplacé", mais les membres de GAIA comme moi, ne sont pas du tout dans cet état d'esprit!!!! pour nous, TOUTES les formes de vie on une valeur... à bonne entendeur...méditez, manger consciemment, et faites l'amour pas la guerre...

  • Par Ba - 18/10/2013 - 12:27

    Je ne voie pas dans le spot quelque chose qui a avoir avec la rafle! Mes grand-parent on connut cette période et l' on vécus,ils n'ont pas été choquer vue qu'ils sont compris le spot,les gens devrait mieux écouter au lieu de comprend ce qu'il veulent bien et ne plus 'écouter des stupide journaliste qui aiment faire des climat instable.
    on dit juste qu'ils comprennent pas ce qu'on leur dit (vue que les moutons on été abattue par des boucher en Belgique ,donc ils parlent surement le français ou les néerlandais) .Et je suis pour les défense animal et il faut abattre les animaux correctement que sa soie dans nos abattoirs ou pendant la fête du mouton ,qu'ils ne sachent pas ce qu'ils leurs arrivent , vivons avec notre temps!

  • Par Isabelle Wery - 18/10/2013 - 12:32

    Comment body text

  • Par Victoria Luta - 18/10/2013 - 12:35

    C'est une HONTE de poursuivre de telles pratiques, en 2013. C'est une HONTE de fermer les yeux. C'est une HONTE de crier au scandale pour continuer à ne pas voir. Les animaux sont traités comme ça, et si l'on en parle, cela choque... C'est d'un manque de discernement... Oui, j'approuve et je diffuse le spot de GAIA! BRAVO!

  • Par Wetterene Françoise - 18/10/2013 - 12:50

    Il est grand temps de réaliser que les méthodes utilisées lors de l'abattage rituel sont barbares,ancéstrales et que toute cette souffrance est totalement inutile! Il suffirait de vouloir améliorer les choses ...Un animal est un être vivant sensible AUSSI! A ce titre il ressent aussi la douleur et la peur.Le spot de GAIA reflète entièrement la réalité de ce qui se déroule.
    A l 'heure où l 'on se penche sur les droits de tous,comment pouvons-nous rester indifférent ??? Il n'y a rien de beau dans tout celà.

  • Par Martine VER EYCKEN - 18/10/2013 - 13:20

    je ne comprends réellement pas ce genre de réaction mais il faut avouer que, au moins, la campagne ne passe pas inaperçue et c'est le but. Je trouve que GAIA a beaucoup de courage. Je n'y vois rien de raciste, seulement une façon d'essayer d'éveiller notre conscience. Pourquoi l'homme agit-il ainsi, pourquoi doit-il toujours faire le mal, de préférence à plus faible que lui. Ce n'est pas l'abattage lui-même qui est visé mais la façon de le faire: où est-il écrit qu'il faut que la bête doit souffir? Pourquoi toujours ce besoin de montrer une supériorité que l'on n'a pas? Quelle différence y a-t'il entre l'animal et l'homme, si ce dernier n'arrive pas à utiliser sa soit-disant intelligence pour faire les choses décemment. Je n'ai pas vécu les évènements de 40-45 mais je crois qu'en fait ceux qui l'ont vécu pensent peut-être autrement car ils savent ce que c'est que de soufrir, et ne croyez pas que l'animal ne le sait pas, ne le sent pas. C'est faux. Réfléchissez-y avant de réagir

  • Par Alicia Mottur - 18/10/2013 - 13:41

    Ce que je trouve choquant c'est le fait de toujours insister sur cet argument dépassé d'anthropomorphisme, fondé sur une distinction arbitraire et ignorante entre les hommes et les "bêtes". Les humains sont aussi des animaux. Ce ne sont que les religions inventées par l'homme qui servent à perpétuer ce mode de pensée égoïste et auto-justificateur pour éviter d'avoir des états d'âme envers la cruauté pratiquée contre les autres créatures et la Nature.

  • Par delmoitie - 18/10/2013 - 13:48

    chers Amis de Gaia, je vous félicite pour votre spot! étant donné que les politiciens n'interviennent pas pour faire respecter la loi sur le bien-être animal (de peur de perdre leur clientèle!), il faut qu'une association comme la vôtre attire l'attention sur le non-respect du bien-être animal lors de certaines "fêtes". Ce spot n'a rien de raciste... si certaines communautés se sentent visées, c'est parce qu'elles sont conscientes de ne pas tenir compte de la loi belge. En Belgique, il est interdit de nourrir un pauvre chat errant (on s'expose à une amende de 100 E), mais laisser égorger un animal en le laissant souffrir au nom d'une quelconque "tradition religieuse" relève de la pure idiotie politique. j'espère que cette barbarie cessera un jour .. on peut rêver. Vive Gaia !!!

  • Par Raymonde Paneels - 18/10/2013 - 14:13

    Le spot de GAIA prête une voix au mouton car, sans voix, il ne peut se faire entendre des animaux humains.
    Ce texte décrit parfaitement le vécu du mouton, animal conscient et sensible. Veuillez consulter la DECLARATION DE CONSCIENCE DES ANIMAUX signée à Cambridge en juillet 2012 par un groupe international de scientifiques , reconnaissant que les animaux non-humains sont des êtres conscients.
    GAIA a pour but d'améliorer le bien-être des animaux, tout comme le souhaitent ses nombreux symathisants, révoltés par les douleurs intolérables imposées aux animaux au XXIe s. Parmi ces douleurs intolérables, il y a l'abattage sans étourdissement, rituel ou pas. La loi ne doit pas autoriser d'exception à l'obligation d'étourdir les animaux avant de leur prendre leurvie. Je suis parfaitement d'accord avec GAIA et le but visé.

  • Par ani03 - 18/10/2013 - 14:24

    si vous faite l'amalgame avec une période pas si glorieuse pour la France l'Allemagne c'est que peu etre la première chose qui vous est venue a l'esprit est l'horreur que cela a générée!!

    c'est vous qui avez comparez vous et bien de vos lecteurs !!!
    si vous avez donc comparez c'est que peu être au fond de vous avez vous pensez oui c'est un carnage
    je lis plus avant GAIA aime trop les animaux et plus que les humains !!!! vraiment n'importe quoi GAIA respecte bien plus les humains que sans doute bien d'entre vous mais il ne faut pas sous prétexte que des humains souffrent oubliez les animaux toutes les causes de ce monde son juste et il est du devoir de ceux qui le peuvent le veulent et y crois d'aider a faire avancer les choses
    les animaux ne sont pas nés pour souffrir qui vous autorise a les torturés que ce soit lors de l'abatage rituel ou pour paques ou pour noel (foie gras) laissez les en paix mangez vos animaux dis de compagnie alors car eux aussi sont des animaux c'est notre monde qui en as fait des animaux de compagnie
    heureusement que du temps de l'esclavage certains on crus en leurs libération sinon cela serait encore l'horreur pour ces pauvres gens alors pourquoi nous nous ne tenterions pas d'en faire autant avec le monde animal qui êtes vous pour vous permettre le droit de dire que tels

    doit etre manger et tels doit vivres heureux les animaux même de boucherie (et je haies ce terme) méritent au moins le respect de finir leur vie dans le moins de souffrance possibles il y a des loies qui ont ete votées pour les y aider faisons les respectées en attendant d'autres
    et de plus vos textes sur la souffrance me font bien rire comme ceux soit disant pratiquer pour savoir si le pauvre taureaux souffre pendant la corrida entendez les crier pleurer vous saurez vous comprendrez

    GAIA respecte tout les êtres vivants sur cette terre contrairement a beaucoup d'entre vous !!! j'espère qu'un jour ce monde en prendra conscience la vie est belle en se nourrissant d'autre chose que de mort

  • Par viviane - 18/10/2013 - 14:34

    cette campagne n'a rien de choquant..elle dénonce tout simplement une cruauté à l'égard d'un être vivant qui appartient à une catégorie,en l'occurrence animale ,qui ne peut se défendre. Gaia ..c'est la voix de tous ces animaux ..
    Je trouve personnellement que de protester contre quelque chose qu'on estime "cruel" est encore un droit dans notre société ..La cruauté est hélas universelle,non seulement vis-à-vis des animaux mais aussi d'humains plus faibles comme les enfants ,les femmes etc.Il faut dénoncer toute forme de cruauté..et ne pas se voiler la face comme l'ont fait beaucoup de gens pendant la dernière guerre ,ce qui a entraîné justement pour la communauté juive, la tragédie,l'horreur que l'on sait..
    Si une tradition est synonyme de souffrance,il faut ne pas la cautionner mais au contraire essayer de la faire progresser dans le bon sens..
    Ce n'est pas du tout une compagne à relent raciste..que du contraire

  • Par Martine - 18/10/2013 - 14:41

    je suis 100% AVEC Gaïa - !!!

    et évidement que les animaux sont conscients de la mort atroce qui les attend

    je suis pour l'étourdissement avant abattage c'est un minimum ....

    et je ne suis absolument pas choquée par la campagne de Gaia au contraire !!! en espérant que nos politiques se bougent un peu

  • Par martine gallarotti - 18/10/2013 - 15:45

    Je ne comprends absolument pas qu'on puisse faire l'amalgame entre ce spot, où il s'agit simplement de donner la parole à un mouton qui justement n'en a pas de parole, et dont le seul espoir que les choses puissent changer c'est que les humains parlent en son nom, et la déportation des Juifs pendant la guerre !!!! Alors là, je trouve ça hallucinant ! Plutôt que de chercher à polémiquer sur les différentes interprétations que chacun peut faire en son for intérieur, en fonction de sa sensibilité, que chacun réfléchisse à savoir de quelle manière il pourrait agir pour mettre fin à de telles pratiques, et je parle ici de l'abattage de TOUS les animaux 'de boucherie', et de quelle manière aussi, en ne faisant rien pour améliorer le bien-être de ces animaux qui servent à le nourrir, en se contentant de consommer, il participe à l'indifférence générale ou s'en remet aux politiques pour régler le problème. Commencez par vous poser des questions sur le contenu de votre assiette, ce sera le début d'une réflexion qui portera peut-être ses fruits et améliorera le sort de ces pauvres bêtes !

  • Par Valérie - 18/10/2013 - 16:29

    Bonjour,
    Je crois que si on respecte toute vie sur Terre, il est évident que l'on doit recourir à l'étourdissement avant l'égorgement pour les animaux. Soyons honnête envers nous-mêmes ce type de pratique d'autrefois, n'a tout simplement plus à être utilisée aujourd'hui.

  • Par yomrishon - 18/10/2013 - 16:33

    Bravo les gaïaistes pour votre discipline de choc. Une vraie secte obéissante. Tous haro sur le baudet (si o ose dire vu que le pauvre est aussi un animal) avec les mêmes arguments bien calibrés! On en retiendra au minimum que vous êtes bien plus respectueux pour les souffrances des animaux (certes surtout quand il s'agit d'abattage rituel et le jour même d'une fête célébrée par des milliers de vos concitoyens) que pour les affects des rescapés du génocide nazi. Il est vrai qu'il ne s'agit que d'êtres humains auxquels vous ne prêtez absolument pas la moindre oreille. Mais peut-être s'ils meuglaient?

  • Par Mahy - 18/10/2013 - 17:02

    pour ma part, je trouve que Gaïa a bien fait! Je suis un fervent supporter de l'Etat d'Israël et ce peuple suscite mon admiration mais je suis écoeuré de ces barbaries d'un autre âge!

  • Par Rob - 18/10/2013 - 17:29

    Pourquoi s'insurger contre ce spot publicitaire? Tout ce que fait GAIA, c'est mettre en mot une vérité que beaucoup de personnes souhaitent ignorer...Cette vérité porte un nom: la souffrance animale. Et parce que les animaux n'ont malheureusement pas l'usage de la parole, on les considère - à tort - comme des êtres dénués de tout sentiment. Je ne peux que supporter et admirer cette association qui lutte contre l'injustice et en faveur d'une conscientisation collective. Le véritable débat devrait tourner autour de l'amélioration de la condition animale!

  • Par delmoitie - 18/10/2013 - 18:34

    j'espère que ce commentaire sera publié! ce spot ne me choque absolument pas ! cela donne la parole aux moutons qui eux ne peuvent pas s'exprimer sur la douleur qu'ils ressentent lors de leur égorgement. Car, oui, ils souffrent en dépit de ce que l'on veut nous faire croire. Le don pourrait valablement remplacer cet acte.

  • Par Bachrach Nelly - 18/10/2013 - 19:03

    Le message de Gaia était clair ! Faire souffrir les animaux est insupportable. Personnellement je suis végétarienne. Je sais que bon nombre de personnes désirent continuer à manger de la viande, mais au moins ne faites pas souffrir les animaux ! On peut les étourdir avant de les exécuter ! Un boucher des abattoirs de Bruxelles dit que les moutons PLEURENT en arrivant aux abattoirs.
    En outre, il faut savoir que la peur engendre des TOXINES et ces toxines se trouvent dans la viande que vous mangez !

    Le Mahatma Gandhi a dit "THE GREATNESS OF A NATION aND ITS MORAL PROGReSS CAN BE JUDGED BY THE MANNER IN WHICH ITS ANIMALS ARE TREATED" !!!!!!!!!!!!!!!!

    Réfléchissez bien avant de dire n'importe quoi !
    Les animaux sont des êtres vivants !

  • Par Benjamine Grard - 18/10/2013 - 19:38

    non seulement la campagne de gaia ne me choque pas mais ce qui me heurte, c'est le fait que des animaux peuvent bien se faire massacrer et qu'il ne faudrait surtout pas y retrouver à redire.
    Toutes les distorsions seraient bonnes pour dénigrer la campagne comme si le message n'était pas clair et les propos tenus à l'encontre des défenseurs des animaux sont erronés et réducteurs voire insultants: je ne vois pas pourquoi les personnes qui aiment les animaux ne s'occuperaient pas aussi des gens (je suis moi-même médecin) et leur niveau de conscience plus élevé ne pourrait être reconnu comme tel.
    En tant que professionnelle de la santé, je peux vous dire que la mort ne se donne pas comme ça, c'est loin d'être un sujet à prendre à la légère et il serait bon pour tout le monde d'aligner les moeurs et les usages avec l'évolution de la science, tant d'un point de vue médical que technologique.

  • Par Votre nom - 18/10/2013 - 20:36

    Bonjour les amis,

    Je ne trouve en rien que le spot radio de Gaia est choquant.

    Ce qui est choquant, c'est la façon dont on traite les animaux à notre époque.

    Ils sont utilisés comme si c'étaient des simples produits, objets, sans coeur, sans sentiments, sans souffrances. (hors la science a démontré le contraire - il y a aussi des religions qui les respectent à 100% - puisqu'il n'est pas possible de tuer humainement)

    Il suffit de voir les choses en face. Pourquoi crient-ils, pourquoi se débattent-ils quand ils sentent la mort, quand ils sont torturés?

    Pourquoi ont-ils la même couleur rouge de sang?

    Quand on les voit entassés dans ces camions qui les transportent vers la mort (l'abattoir) et bien cette image (alors que je n'étais mas née à l'époque) mais elle me fait penser à ces pauvres gens qui se faisaient emmenés vers des camps de concentrations. La seule différence et que c'étaient des animaux-humains, et que maintenant ce sont des animaux-animaux.

    L'humain est mauvais! Mes amis juifs sont d'accord avec moi. Certains d'enrte eux, ne mangent même plus kosher, mais végétarien.
    Les sages ne mangent pas de viande!

    Bien à vous,

    Constance Adonis

  • Par cynthia - 19/10/2013 - 2:04

    je ne vois vraiment pas le but en 2013 d'abattre les moutons pour "fêter" un truc religieux en plus on habite en Belgique dont les Belges et nos costumes sommes bientôt entrain de disparaître ...assez est assez pratiquer sa religion ok mais en dehors ça non ... on reste la Belgique pas un pays musulman svp ... Gaia a tout a fait raison ce chemin est atroce pour l'animal et qu'est-ce que ça rapporte finalement ???

  • Par Clo Et - 19/10/2013 - 7:26

    Comment body text

  • Par Henry viviane - 19/10/2013 - 7:40

    Au lieu de toujours critiquer les bonnes actions mettez une fois pour toute une loi interdisant l'abattage sans étourdissement c'est déjà assez atroce comme ça de devoir tuer un animal pour le manger

  • Par rebelle - 19/10/2013 - 10:32

    Sans devenir végétarien ,ces pratiques ne sont pas dignes dans un pays dit "civilisé" c'est la honte.

  • Par Riviere FVotre nom - 19/10/2013 - 11:41

    Bonjour, je me permets de réagir sur votre forum car je suis trés étonnée par vos réactions! je n'ai jamais fait la corrélation entre le message de Gaia sur nos ondes de radio contre l'abattage des animaux sans étourdissement et les rafles de la dernière guerre mondiale! C'est incroyable de se sentir concerné par ce point; il ne faut pas tout mélanger! Le but de ce discours est de faire évoluer la cause animal qui encore de nos jours, doit subir l'égorgement sans etourdissement préalable.
    Ne mélanger pas tout et ne vous sentez pas offenser, il n'en ait rien! Evoluons pour faire changer ces rituels cruels.
    Merci.

  • Par poupette - 19/10/2013 - 13:37

    J'ai du mal à comprendre la réaction de Monsieur Zomerstajn.....En quoi le fait de dénoncer la souffrance animale stigmatiserait-elle les juifs et les musulmans???
    Il est étonnant de constater que ceux qui ont souffert dans leur chair, leur histoire, leur famille ne puissent pas accepter que d'autres êtres vivants puissent également souffrir dans leur corps et dans leur esprit...(..peur, angoisse, douleurs...) ce qu'ils ont eux mêmes vécus devrait les rendre pourtant plus accessibles à la souffrance des autres!...?
    Ce spot de Gaia n'a rien de choquant. Il n'est ni xénophobe, ni anti religieux....Il interroge l'humanité sur les raisons profondes qui lui font accepter que des animaux sans défense (et créatures divines au même titre que l'Homme!) soient ainsi livrés à la violence égoïste et intéressée des humains .
    N'est-ce pas l'honneur de l'homme, et le discours de la plupart de religions, que de protéger les plus faibles????
    Il est temps en effet qu'un discours serein s'instaure entre gens de bonne volonté pour qu'émerge enfin une humanité digne et responsable.
    Ce n'est pas en créant des polémiques perverses qu'on y parviendra!!!
    Merci à GAIA de rappeler des valeurs ethiques

  • Par Joëlle - 19/10/2013 - 13:38

    Gaïa confond abattage rituel et déportation, et banalise le crime de génocide? Que nous soyons des humains ou des animaux, nous sommes tous des êtres vivants et ressentons les mêmes souffrances dans ces mêmes conditions telles que celles décrites. Quelle différence entre le dernier voyage d'humains ou le dernier d'animaux? A part le fait que la plupart des personnes choquées vont manger les animaux tués...

    Personnellement, ce sont cet article et certains commentaires qui me choquent! Des propos tels que "amour démesuré pour les animaux" ou "ce n'est qu'un animal" montrent bien à quel point les personnes concernées par cet acte cruel en minimise l'atrocité et la sauvagerie.

    Les musulmans sont visés ; oui, cela me semble logique étant donné que l'abattage rituel du mouton est pratiqué par les musulmans en cette période. A Noël et à Pâques, se sont les chrétiens qui sont visés : nous n'apprécions guère plus le sort des oies, des canards et des agneaux. Pour ne citer qu'eux.

    Et si vous écoutez bien, Gaïa demande l'étourdissement avant l'abattage... Gaïa ne demande pas à tout le monde d'être végétarien. Vous voulez le respect ; tout le monde mérite le respect, y compris le animaux qui vont être abattus et consommés. Gaïa respecte les musulmans en ne demandant que l'étourdissement avant l'abattage et non la cessation du rite. Musulmans, respectez Gaïa, respectez les animaux que vous abattez et mangez.

  • Par Claudy DELFOSSE - 19/10/2013 - 14:04

    Moi, je ne vois aucune banalisation du génocide dans le communiqué de GAIA. Que du contraire.
    Il est intolérable de procéder comme le font ces barbares, qui se réfèrent au sacrifice d'Abraham, 2000 ans avant notre ère.
    pourquoi ne pas tout simplement remplacer cet acte cruel et peu honorable pour ceux qui le pratiquent, par un don
    financier ou autre, remplaçant cet acte indigne par un acte généreux et en rapport avec le but, parait-il recherché ???

  • Par zara - 19/10/2013 - 17:45

    Aucun rapport avec la déportation, quoi que la manière dont sont traités les animaux y fait nécessairement penser, toutes ces "techniques", cette indifférence et manque de compassion existaient déjà et ont "simplement" été transposées à des humains, donc je ne pense pas que le spot s'y réfère (je n'y aurais pas pensé), mais je pense que c'est la manière dont on traite les animaux qui vous fait, à juste titre, penser à ça. En effet, il y a même un livre écrit par un survivant Un éternel Tréblinka http://www.amazon.fr/Un-%C3%A9ternel-Treblinka-Charles-Patterson/dp/2702138454

  • Par Carine - 20/10/2013 - 0:26

    Ce spot radio ne m'a nullement choquée.
    Et pourtant ma famille a vécu les pogroms ...

  • Par Duberti - 20/10/2013 - 9:07

    Je trouve la réaction des représentants juifs et musulmans très exagerée. Quand vont-ils reconnaître que leur façon d'abattre ces animaux est cruelle. Ils se réfèrent à des textes qui datent de plusieurs siècles, s.v.p. vivez avec votre temps et évoluez. Je crois profondèment que votre Dieu, peu importe le nom que vous lui donnez, ne cautionnerait plus cette façon de faire.
    Ne peut-on pas critiquer certaines communautés sans être taxé de raciste ?
    M. Duberti.

  • Par Edith Kuropatwa - 25/11/2013 - 18:49

    Il est certainement souhaitable d'abattre les animaux de boucherie sans les faire souffir inutilement...mais de là à comparer ce processus avec la Shoah, c'est malhonnête, scandaleux et irrespectueux!
    Edith Kuropatwa, fille de 2 résistants juifs déportés à Auschwitz en 1942.

  • Par Benjamin - 18/12/2013 - 17:56

    Comment body text

  • Par amkah - 25/12/2013 - 19:38

    En réponse à Benjamin - 18 décembre, 2013 - 11:56

    Si vous avez un peu de courage et assumez vos dires, aller donc jeter un coup d'oeil dans un abattoir de PORCS... Et, notamment

    dans la partie dédiée à l'entrepôsage des animaux avant l'abattage proprement dit... Vous verez alors dans quels états sont ces

    bêtes parfaitement consciente du sort qui les attend !!

  • Par Arnaud - 24/09/2015 - 23:18

    Bonjour, en faisant des recherches sur Gaia dans le cadre de l'interdiction des abatages rituels islamique en ce jour de l'Aid, je suis tombé sur votre articles. J'avais presque oublié cette écœurante publicité. Mais je suis encore plus écœuré en lisant certains commentaires.

    Gaia est soit très maladroit soit clairement antisémites et islamophobe.

    Je pense que la communautés musulmane n'a pas trop à se plaindre au vue de l'abondance de l'offre halal en Belgique par rapport au Kosher mais l'acharnement de Gaia sur l'abatage rituel m'a fortement choqué.

    Un frère musulman qui rejoint vos idées.


    "Le sage n'est pas celui qui discrimine, c'est selui qui réunit les lambeaux de lumière d'où qu'ils proviennent..."
    Ernest Renan

  • Par josette - 9/04/2016 - 14:09

    Pardon, j'ai envoyé un commentaire en croyant etre sur le site de GAIA!!!
    Je pense qu'il y a des neo nazis là bas.
    je suis vegan, mais je sais bien que si l'etourdissement peut marcher à tout les coups, ce serait mieux mais que les abattages laïques sont atroces car les animaux sont livrés à des voyous psychopathes.
    conclusion, faites comme bcp en israel, devenez vegetaliens(en ajoutant de la B12 de temps en temps).

  • Par Myriam Benatar - 9/04/2017 - 12:34

    Le bien être des animaux ne s'arrête pas seulement aux ruminants. Les Juifs, il est vrai, égorgent vivants vaches et brebis mais vous chrétiens qui dénoncez la barbarie des juifs, que faites vous de vos homards que vous ébouillantez vivants ! N'est ce pas barbare aussi ?

  • Par Suzanne Palmisano - 31/08/2017 - 20:40

    Facile de parler d'anthropomorphisme quand on compare la souffrance des animaux à celle des humains. Ignorez-vous qu'elle est la même???
    Comment peut-on à ce point manquer d'objectivité et , encore une fois, se poser en victimes?????
    Egorger un animal sans même l'étourdir est un rite cruel et barbare, dicté par de vieux fous en des temps immémoriaux et qu'aucune croyance religieuse n'excuse de nos jours.
    Comment un peuple qui a connu tant de souffrances peut-il être à ce point dénué de COMPASSION, je ne l'explique pas, si ce n'est que je pense qu'il ne faut rien attendre de bon de l'être humain et que je ne vois pas quel DIEU voudrait sauver cette bande de sadiques.

  • Par anne quievreux - 9/02/2019 - 18:23

    Hélas, le rédacteur de cet article ramène une démarche de lutte contre la cruauté envers les animaux à des actes abominables qui se sont passés contre les juifs au cours de la dernière guerre. Et cela n'a rien à voir.
    Il est en effet intolérable que des animaux soient égorgés en pleine conscience quelle qu'en soit la raison ou le prétexte .
    Même les religions doivent accepter l'évolution et ne pas s'accrocher par entêtement à des moeurs de l'antiquité.