L'agenda du CCLJ

    • " Klezjam " séance d'octobre 2017

      Mercredi 25 octobre 2017 à 19:00
      Impro Klezmer & musique traditionnelle

      Après le succès de la première séance de septembre, rejoignez-nous ! : Venez pour partager vos connaissances et compétences, mais aussi pour apprendre : apportez vos instruments et vos partitions! Le projet "KlezJam", c'est jouer, transmettre, prendre du plaisir, pour remettre le Yiddishe Taam  au coeur de la judéité ! A partir de 19h00. Au programme :

    • " Sauver Auschwitz "

      Mercredi 25 octobre 2017 à 20:00
      Cinéclub & débat en présence des deux réalisateurs.

      Film - documentaire réalisé par Jonathan Hayoun et Judith Cohen-Solal (France, 2016, 52 mn, ARTE France / Effervescence Productions). Quel sens donner à Auschwitz ? Victime d’une guerre des mémoires, le camp suscite depuis soixante-dix ans d’intenses affrontements. Après sa libération par l’armée soviétique en 1945, le site a tour à tour été pillé, aménagé et instrumentalisé par les autorités politiques et religieuses.

    • Table de conversation en Yiddish (octobre 2)

      Jeudi 26 octobre 2017 à 15:00
      Activité bimensuelle animée par Régine Friedmann

      Vous avez envie de parler ou reparler Yiddish mais les occasions vous manquent ?Le yiddish est ma langue maternelle.J'organise une table de conversation et, au vu du succès de la dernière saison, nous nous retrouverons deux jeudis par mois de 15 h à 17 h.Tous les sujets sont abordés dans la bonne humeur autour d'une collation. Je me réjouis déjà de vous accueillir pour nous replonger dans la saveur du yiddish.Prix : 2 € la séance  

    • Gérard Haddad : " Leibowitz, un prophète ? "

      Jeudi 26 octobre 2017 à 20:00
      Conférence & débat

      Débat animé par Jean-Marc Finn. L’homme Leibowitz avait de si multiples facettes qu’il est difficile de le saisir en une formule. Il y avait l’homme de science et de savoir, l’homme de foi et le théologien mais aussi l’homme politique. Homme de conviction, il n'avait pas peur de déplaire. Mais c'est justement cette force de conviction qui en fait aujourd'hui une "conscience" tant en Israël qu'à l'étranger. Gérard haddad, qui fut son élève, nous racontera "son" Leibowitz" !

    • " Dafina du partage "

      Samedi 28 octobre 2017 à 19:00
      Soirée festive judéo-arabe

      Houria Mekideche (association MICV), Hamid Benichou et Édouard Brainis vous invitent à une soirée intercommunautaire judéo-maghrébine autour d’un plat séfarade traditionnel du chabbat : une dafina. Cette rencontre entre les communautés juives et maghrébines/musulmanes sera l’occasion d’échanger sur tous les sujets qui nous préoccupent dans une ambiance conviviale et laïque. L’événement est ouvert à tous et les enfants sont bienvenus. En collaboration avec le CCLJ.Où : Église syriaque, 20 Rue du Noyer, 1030 Schaerbeek - Prix : 10 € par adulte / 5 € par enfant.
      Pour vous inscrire : Envoyez un courriel à ebrainis@gmail.com ou effectuez directement un versement au compte MICV (BE64 0016 9489 5952) en indiquant votre nom et le nombre de personnes.

    • Tyoul Stav - Toussaint

      Lundi 30 octobre 2017  
      JJL

      Du 30 octobre au 3 novembre, la JJL part en Tyoul et avec une nouvelle équipe de madrihim ultra motivée (Maccariya), c'est à ne pas rater ! 

    • Thomas Gunzig : " La vie sauvage "

      Mercredi 8 novembre 2017 à 20:00
      Présentation du livre & débat

      Rencontre animée par Michel Gheude. Prix Filigranes 2017 pour son livre "La vie sauvage ", Thomas Gunzig s'est imposé dans la vie culturelle en Belgique par son éclectisme : "Handicapé de la langue" durant son enfance, il la manie aujourd'hui comme personne. Vif, précis, caustique, son "ton" faussement léger nous dit quelque chose de notre temps. Décalé sans être anti-conformiste, il y a quelque chose de l'humour anglais qui l'habite...Nous parlerons de lui, de son parcours, et bien sûr de son dernier livre, "La vie sauvage". "Seul survivant d’un accident d’avion recueilli par des mercenaires, Charles vit durant quinze ans dans la jungle d’Afrique centrale. Lorsqu’il est retrouvé grâce à – ou à cause de – la toute-puissance de Google Maps et des réseaux sociaux, il part retrouver ce qu’il reste de sa famille en Belgique. Là bas, il découvre une autre sorte de vie sauvage, urbaine et polluée à laquelle il doit s’acclimater mais également une nouvelle famille qu’il doit apprivoiser. Mais alors qu’il s’intègre doucement à la société civilisée grâce à ses camarades de classe et une équipe pédagogique qui rivalise d’attention pour l’aider, il met en place son plan pour retourner en Afrique retrouver Septembre, son grand amour."

Pages