Réflexion et débat

Mercredi 25 Septembre 2019 à 20:00

Michel Bouffioux :Marneffe (1938-1940) : quand la Belgique "internait" les réfugiés juifs

Avec les historiens Jean-Philippe Schreiber et Laurence Schram

Dans les années ‘30, la Belgique, comme d’autres pays européens, fut avare de solidarité envers les juifs persécutés par les nazis en Allemagne, en Autriche et dans différents territoires de l’Europe de l’Est annexés par le Reich. Si 40 000 réfugiés trouvèrent au royaume un asile provisoire ou définitif entre 1933 et 1940, il y eut aussi des rafles dans le royaume, des refoulements qui équivalaient à des condamnations à mort. Il y eut des emprisonnements de victimes de la barbarie nazie et un ministre de la justice qui déclara à leur propos, quelques jours après la "nuit de cristal" : "Il faut se résoudre à les expulser petit à petit". In fine, des centres fermés furent créés où séjournèrent des familles entières. Comme celui de Marneffe, en juin 1939, dans un château qui, après la guerre, devint un centre pénitentiaire. Le journaliste d'investigation Michel Bouffioux nous propose une plongée dans les archives de ce centre fermé. Elles nous racontent une époque noire. Elles témoignent d'un passé qui interpelle aussi notre présent alors que des partis politiques surfent à nouveau sans complexe sur la vague populiste du rejet de l’étranger.

Formé à l'Université Libre de Bruxelles, Michel Bouffioux est journaliste professionnel depuis 1987. Journaliste d'investigation s’intéressant à des dossiers sociétaux, historiques et judiciaires, il a travaillé dans les rédactions de plusieurs quotidiens et hebdomadaires belges. Depuis 2007, il fait partie de l’équipe rédactionnelle de Paris Match Belgique. En mai 2019, il a reçu le "triangle rouge d'or du journalisme d'investigation pour la société civile" décerné par RésistanceS.be et le MRAX. Il est l’auteur et le co-auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier en date, cosigné par l'écrivain Vincent Engel, est consacré à une contre-enquête sur l'affaire Mawda, du nom de cette petite réfugiée kurde tuée d'une balle policière sur une autoroute belge, lors d'une course-poursuite d'une camionnette chargée de migrants, en mai 2018.

Les échanges donneront lieu à un débat autour des thèmes de la solidarité, de la problématique des réfugiés et des centres fermés.

Informations

Où : CCLJ, 52 rue de l'Hôtel des Monnaies à 1060 Bruxelles

Quand : Mercredi 25 Septembre 2019 à 20:00

Contact : info@cclj.be

Prix et Réservations