C'est la date du 1er avril 2019 qui a été choisie pour remettre à Alberto Israël le titre du "Mensch de l'année 2019", qui n'avait pourtant absolument rien d'un poisson! La 26e cérémonie du Mensch du CCLJ aura rassemblé plus de 200 personnes, de nombreux amis de la communauté séfarade, mais aussi de l'ensemble des organisations juive bruxelloises. Parmi les intervenants, après le mot du Président du CCLJ, Menia Goldstein, Tilda Rousso, amie de longue date d'Alberto, et auteure du livre "Hymne à la vie" consacrée à la déportation de sa famille elle aussi originaire de Rhodes ; le dessinateur belgo-israélien Michel Kichka ; Isaac Franco, chroniqueur à Radio Judaïca ; le Grand rabbin de Bruxelles, Albert Guigui ; ainsi que les élèves du Collège Saint-Michel qui avaient assisté au témoignage d'Alberto Israël quelques jours plus tôt ; tous auront souligné les qualités humaines d'une personnalité exemplaire, qui continue de témoigner aujourd'hui pour faire connaitre la déportation méconnue des Juifs de Rhodes. La chorale Kol Tov, menée par un autre Mensch du CCLJ, André Reinitz, a tenu, elle aussi, à venir présenter deux chansons phares du répertoire sépharade, avant de laisser la parole à la fille d'Alberto, Selma Israël. 

Après la remise du titre de Mensch de l'année 2019 à Alberto Israël, trop ému pour s'adresser à l'assemblée, la soirée s'est clôturée par la traditionnelle réception offerte par le CCLJ et l'ajout d'un nouveau portrait au Mur des Mensch.

© Doron Chmiel